EUROPE,  ITALIE

NAPLES : NOTRE CITY GUIDE

Une ville sale et sans saveur !? A l’annonce de notre séjour à Naples, on nous en a dit beaucoup de… mal. Souvent perçue comme une ville très sale, insécuritaire et sans intérêt, elle est rapidement réduite à un point de départ pour visiter l’Italie du Sud. 

Loin des préjugés, nous avons décidé d’aller voir par nous même ce qui se cachait réellement derrière ce joli nom ensoleillé.

 

Buona sera signorina, c’est ainsi qu’on dit Bonsoir à Napoli…




1. AVANT DE PARTIR


BON A SAVOIR

➔ Formalités administratives : carte d’identité en cours de validité ou passeport en cours de validité
➔ Formalités sanitaires : aucune
 Pas de décalage horaire
 Monnaie utilisée : l’Euro

QUAND Y ALLER

Naples, comme toute l’Italie du Sud, a la chance de bénéficier d’un climat méditerranéen particulièrement agréable. On ne peut pas dire qu’il y ait de période particulièrement défavorable même si, sans surprise, l’hiver y est un peu moins sympa.

Les mois d’Avril à Juin et Septembre à Novembre sont très prisés pour leurs températures douces (de 20 à 30° en moyenne), et permettent de visiter tranquillement, tout en profitant du soleil italien.
Les mois de Juillet et Août sont particulièrement chauds, et ne sont, pour moi, pas vraiment intéressants si vous souhaitez visiter. Par contre, si votre objectif est d’aller flâner au bord de la mer à Capri ou sur la côte Amalfitaine… Foncez ! 

 

 

Source photo : partir.com

COMMENT Y ALLER

EN TRAIN

La gare centrale Garibaldi se situe à proximité du centre ville de Naples. De nombreuses villes italiennes sont reliées à Naples (notamment depuis Rome), le réseau ferroviaire semble très bon. Il existe, comme en France, l’équivalent des TGV et des TER. 
Vous pouvez vérifier les liaisons existantes et réserver vos billets directement en ligne sur le site : https://www.trenitalia.com/fr.html

Depuis la gare, le métro reste, je pense, le meilleur moyen de se déplacer vers le centre ville de Naples. Pour aller aux alentours, vous pouvez prendre des trains (voir ci-dessous).

EN VOITURE

Si vous faites un road trip en Italie, la voiture reste certes très pratique pour se déplacer, mais n’est pas vraiment… utile, à Naples. Pire encore, je dirai qu’elle est déconseillée. La ville est IMMENSE, le stationnement compliqué et payant, les rues parfois étroites… Beaucoup de voiture sont cabossées – vraiment très cabossées – et en disent long sur leur durée de vie napolitaine ! Ça peut être pratique pour se déplacer aux alentours, mais là encore, je pense que le train et les bus sont bien plus agréables : au Vesuve, la voiture ne vous permet pas de monter jusqu’en haut, sur la côte Amalfitaine, le stationnement est très compliqué… 
A vous de peser le pour et le contre selon comment vous organisez vos vacances !

EN AVION

L’aéroport de Naples Capodichino est un aéroport international, et bien qu’il ne possède qu’un seul terminal, c’est tout de même le 7eme aéroport d’Italie. De nombreuses compagnies aériennes opèrent des vols directs au départ de France.

Vols low-cost : nous retrouvons Easyjet, Ryanair et Volotea par exemple qui proposent des vols à tarifs imbattables. Attention cependant aux services inclus : les bagages en soute sont supplément, l’enregistrement en ligne est obligatoire, restauration payante…

Vols réguliers : Air France ou Alitalia proposent des vols directs au départ de certaines villes françaises. Il n’est pas rare qu’elles aient de très bons tarifs hors saison ou à l’avance !




2. A L'ARRIVÉE


REJOINDRE LE CENTRE VILLE DEPUIS L’AÉROPORT
Le métro est actuellement en travaux à Naples, et devrait normalement bientôt desservir l’aéroport. A suivre…

EN BUS

Sans surprise, Le moyen le plus simple, le plus économique et le plus pratique pour moi pour rejoindre le centre ville, c’est le bus. Il y a des navettes Alibus qui sont organisées (départ environ toutes les 20 minutes de 6h00 à 23h30), le billet coûte 5€ par personne et par trajet. Vous pouvez l’acheter chez les revendeurs agrées ou directement à bord du bus. 
 
Avec ce même billet, vous pouvez prendre une correspondance sur un autre bus ou métro pendant 90 minutes après le compostage. Pour prendre le bus, sortez de l’aéroport, et continuez tout droit sur environ 300 m (passez les loueurs de voiture, Alibus est indiqué sur les panneaux).
 
Le bus s’arrête ensuite à la gare ferroviaire de Naples (Garibaldi – qui permet de récupérer un métro pour le centre ville de Naples, ou des trains et notamment le Circumvesuviana qui marque notamment des stops à Pompei ou Sorrente), ainsi qu’à la gare maritime au pied du Castel Nuovo (qui permet également de récupérer des ferrys pour aller sur les îles). Cette dernière est l’arrêt le plus proche pour rejoindre les quartiers espagnols directement à pieds.
 

EN TAXI

Sans surprise, il a de nombreux taxis qui stationnent devant l’aéroport. Vous trouverez ci-joint une indication pour les tarifs pratiqués dans Naples (valable jusqu’à 4 personnes dans un même véhicule) :

  • la gare centrale : 18 euros
  • la piazza Municipio, Plebiscito et le molo Beverello : 21 euros
  • le quartier du Vomero ou Chiaia : 25 euros

ou pour se rendre aux alentours de Naples :

  • Herculanum : 80 euros
  • Pompei ou le Vesuve : 100 euros
  • Sorrente : 110 euros
  • Positano : 130 euros

Faites attention aux arnaques, encore une fois les tarifs sont FIXES. Tout supplément pour des bagages, jours fériés ou autres n’est qu’un moyen de faire payer un surplus aux touristes, et n’est pas légal… De la même façon, tous les taxis sont blancs. Les autres, n’ont rien d’officiel…

 

OU LOGER A NAPLES

 

Pour se loger, nous avons opté pour une réservation BOOKING.COM :

Nous avons choisi le B&B Relais Borbonico, d’une part pour ses bons retours (noté 8,8/10 sur Booking), d’autre part pour son emplacement : à mi chemin entre la Via Chiaia et les quartiers espagnols, cela nous permettait vraiment de nous déplacer dans Naples à pieds et cela était super important pour nous. Les quartiers espagnols étaient vraiment ceux qui nous attiraient le plus, et c’est sans regret !

Nous n’avons eu aucun soucis pour sortir le soir (le quartier est safe), trouver des restaurants et bars pas trop loin, récupérer un métro pour filer à la gare la journée ou prendre le funiculaire pour le quartier du Vomero.

Bien qu’il soit un peu difficile à trouver (c’est aussi ça la beauté des ruelles de Naples ! ;)), le propriétaire du B&B a été aux petits soins avec nous (presque trop !) en nous écrivant sur whasapp avant notre arrivée, puis pendant notre séjour, pour savoir si nous avions besoin de quelque chose.

On recommande à fond, donc ! Pour le réserver, n’hésitez pas à cliquer ici.

 

Booking.com
 

BON PLAN AIRBNB :  Cliquez ici pour avoir – 34€ sur votre première réservation

 




3. TOP 10 DES ACTIVITES A FAIRE



1. FLANER DANS L’AUTHENTIQUE NAPLES

Le quartier espagnol et le quartier du Vomero restent sans hésitation nos favoris ! On y retrouve des bons restos, des petits bars typiques et la vraie ambiance et authenticité de l’Italie du Sud: le linge étendu aux fenêtres inclus !

2. VISITER LES CHATEAUX DE LA VILLE

 

Avec, pour ne citer qu’eux, le Castel Nuovo, le Castel dell’Ovo et le Castel Sant’Elmo, Naples ne prouve encore une fois toute son histoire avec ses édifices historiques incroyables, par ailleurs très bien conservés

3. VISITER LES CHAPELLES ET LES EGLISES

Le duomo, Santa Chiara, Sansevero

4. PASSER L’APRES MIDI A CAPRI

 

Lorem ipsum dolor s

5. VISITER LES SITES INCROYABLES DE POMPEI ET HERCULANUM

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

6. VISITER LE NAPLES HISTORIQUE

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

7. GOUTER A LA GASTRONOMIE ITALIENNE

Pizzas, glaces, et risottos !

8. VISITER LES CATACOMBES DE LA VILLE DE NAPLES

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

9. PROFITER DE L’AMBIANCE DU SUD ET SORTIR DANS LE QUARTIER DE CHIAIA

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

10. MONTER EN HAUT DU VESUVE

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.




4. LES BONNES ADRESSES


 

#3 – COMBIEN CA COUTE

#5 – NOS BONNES ADRESSES

Dans le centre historique :

Pizzeria Giuliano (111), Pan’e Muzzarell (129), PIAZZA V.BELLINI (café librairie)


Dans les quartiers espagnols :

Côté resto, on ne peut que vous recommander le Valu (qui appartient au même propriétaire que l’Hosteria Toledo à deux pas), qui propose des risottos et des viandes grillés à tomber par terre. De superbes vins et logiquement de très bons desserts… bref on a adoré.


Naples est également particulièrement réputée pour ses patisseries, et nous étions obligés de passer chez Poppella (OK en vrai on y a été deux fois) pour goûter leurs célèbres fiocchi di neve ! A la vanille, au chocolat, ou à la pistache, ces petits beignets ultra moelleux sont pas chers, supers bons, et on est déçus de ne pas les avoir en France. Voilà.


Pizza fritata + café / patisseries sur la place

Dans le quartier de la gare :

Pizzeria improbable


Dans le quartier du Vomero :

Côté bar, nous avons fait une pause dans l’après-midi au Toffee Coffee Shop (au pied de l’arrêt Morghen du funiculaire), et c’était super. Deux mojitos, et une multitudes d’antipasti (l’équivalent des tapas) sont arrivés gratuitement. Le service est super, le mojito était parfait, bref on a été ravis et on recommande !


Vous serez également obligés de vous arrêter au glacier Soave qu’on ne présente plus à Naples : pas mal de choix, et surtout des glaces très crémeuses et copieuses. La façade ne paye pas de mine mais comme on dit, l’habit ne fait pas le moine !


Sur le bord de mer et pizzofalcone :

Via Cesario Console, vous trouverez un pub irlandais assez sympa : c’est le fils qui vous sert, et la mama italienne qui encaisse… Ils ont bien sur une multitude de bière à vous servir, et pas mal d’entre elles sont italiennes, et même plus napolitaine ! On a profité du séjour pour en goûter plusieurs et bizarrement on n’a pas été déçus… 😉


Côté resto, il y a en a pas mal de restos à “Borgo Marinari” au pied du Castel dell’Ovo, on en a testé un… et c’était pas top… donc on n’a pas de bonne adresse à vous recommander ici.


RAJOUTER ADRESSES

Pour plus de détail sur la visite de Naples, n’hésitez pas à consulter notre article NAPLES : NOTRE PROGRAMME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *