Où voyager en outre mer COVID-19
AUTOUR DU MONDE,  CONSEILS VOYAGE,  EUROPE,  FRANCE

OÙ VOYAGER EN OUTRE-MER ? [COVID-19]

Où voyager en Outre-mer ? Les départements, régions et collectivités d’outre mer ont beau être français, l’accès n’y est pas autorisé sans restrictions pour les métropolitains. Découvrez où vous pouvez partir, et sous quelles conditions.

Bon à savoir

Suivre l'évolution des frontières

L'union Européenne a mis en place un site officiel pour suivre l'évolution des ouvertures de frontière de chaque pays membre, et vous permettre de savoir où voyager en Europe. Cliquez ci-dessus pour y accéder.

Avant de partir : le reflexe Ariane

Pensez à vous inscrire sur le site du gouvernement Ariane avant chaque voyage. Cela vous permettra de préciser au gouvernement que vous vous trouvez dans tel ou tel pays, mais également d'être régulièrement informé de la situation actuelle du pays dans lequel vous vous trouverez, si cela est nécessaire (sanitaire, politique, géopolitique,...).

Deux adresses à retenir

N'oubliez pas de vérifier quelle est l'ambassade de France la plus proche de votre lieu de séjour, et notez ses coordonnées (adresse, numéro de téléphone). Pensez également à vérifier régulièrement avant votre départ les informations publiées sur le site du gouvernement Conseils aux Voyageurs.

Mise à jour

Même si je fais mon maximum pour tenir à jour cette page, celle-ci ne peut être actualisée tout le temps. Avant de vous engager dans un voyage, je vous conseille vivement d'aller jeter un oeil sur le site du gouvernement et d'y vérifier chaque information.

Dernière mise à jour le : 16/12/2020

OÙ VOYAGER EN OUTRE-MER ?

GUADELOUPE

SOUS CONDITIONS – Pour se rendre en Guadeloupe, les voyageurs doivent se présenter avec un test PCR négatif datant de moins de 72h. Une attestation sur l’honneur est également demandée (modèle disponible sur le site de la préfecture de Guadeloupe).

Depuis Saint Martin, le déplacement à but touristique n’est pas autorisé puisqu’il faut justifier d’un motif impérial. Depuis la Guyane et la Martinique, ni le test ni l’attestation ne sont obligatoires. 

Source: guadeloupe.gouv.fr

MARTINIQUE

SOUS CONDITIONS – Pour tous les ressortissants français, aucun motif n’est nécessaire pour se rendre en Martinique. Un test PCR négatif datant de moins de 72h avant le vol est obligatoire pour les passagers en provenance de métropole ou de Saint Martin. Il est également conseillé de faire un second test à J+7. Pour tous les passagers, une attestation sur l’honneur est également obligatoire.

Source: martinique.gouv.fr

LA RÉUNION

SOUS CONDITIONS – Les voyageurs de plus de 11 ans arrivant de métropole et se rendant à la Réunion doivent présenter un test PCR négatif datant de moins de 72h avant l’embarquement. Ils doivent également présenter une déclaration sur l’honneur pour confirmer qu’ils ne présentent aucun symptômes et n’ont pas été cas contact, ainsi qu’un formulaire d’aide au contact-tracing.

Les voyageurs arrivant de la métropole et de Mayotte sont fortement incités à effectuer un nouveau test à leur arrivée à l’aéroport. Des tests RT-PCR sont réalisés gratuitement sur présentation de votre carte d’embarquement, de votre pièce d’identité et de votre carte vitale.

Source: lareunion.ars.sante.fr

SAINT BARTHÉLEMY

SOUS CONDITIONS – Les passagers se rendant à Saint Barthélémy doivent être en possession d’un test négatif, datant de moins de 72h (voir détail des tests acceptés). Les passagers doivent également effectuer une attestation sur le site du gouvernement, pour attester qu’ils ne sont pas atteints du COVID-19. Il est conseillé à tous les passagers de se mettre en quarantaine pendant 7 jours à leur arrivée, et de réaliser un second test pour lever la période de quarantaine.

Les passagers en transit à Sint Maarteen doivent remplir une demande d’autorisation sanitaire EHAS au moins 12h avant

leur départ. Source: saint-barth-saint-martin.gouv.fr

POLYNÉSIE FRANÇAISE

SOUS CONDITIONS – Pour se rendre en Polynésie, les voyageurs doivent être en possession d’un test RT-PCR négatif datant de moins de 72h. Les voyageurs sont également tenus de réaliser un auto-prélèvement au 4ème jour de l’arrivée en Polynésie. Enfin, il est obligatoire de s’enregistrer sur le site etis.pf et de présenter le récépissé à l’embarquement.

Étant donné qu’il y aura forcément au moins une escale pour se rendre en Polynésie, pensez à faire également attention au pays où vous serez en transit et à ses conditions d’entrée.

Source: tahititourisme.fr

GUYANE

SOUS CONDITIONS – Pour se rendre en Guyane, les passagers doivent se présenter avec un test PCR négatif datant de moins de 72h avant le décollage. Il est vivement conseillé de faire un second test 7 jours après le prélèvement. Dans l’attente des résultats, limitez vos déplacements.

Source: guyane.ars.sante.fr

MAYOTTE

SOUS CONDITIONS – Les passagers souhaitant se rendre à Mayotte depuis la métropole doivent être en possession d’un test PCR négatif datant de moins de 72h avant l’embarquement. Également, ils doivent présenter une attestation de non présentation de symptômes COVID-19.

Source: mayotte.ars.sante.fr

NOUVELLE CALÉDONIE

FERMÉ – Compte-tenu de la situation et des limites des capacités hôtelières de quatorzaine, les vols internationaux au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie sont suspendus jusqu’au 31/07/21.

Source: gouv.nc

SAINT-PIERRE ET MIQUELON

SOUS CONDITIONS – Les voyageurs souhaitant se rendre à Saint-Pierre et Miquelon doivent être en possession d’un test PCR négatif datant de moins de 72h avant l’embarquement. De plus, une attestation sur l’honneur sera également demandée à l’embarquement. Depuis le 7 novembre 2020, toute personne arrivant sur le territoire de Saint-Pierre et Miquelon par voie aérienne ou maritime sera placée en quarantaine pour une durée de sept jours, suivi d’un nouveau test PCR.

Source: saint-pierre-et-miquelon.gouv.fr

SAINT MARTIN

SOUS CONDITIONS – Les passagers se rendant à Saint Martin doivent être en possession d’un test négatif, datant de moins de 72h (voir détail des tests acceptés). Les passagers doivent également effectuer une attestation sur le site du gouvernement, pour attester qu’ils ne sont pas atteints du COVID-19. Il est conseillé à tous les passagers de se mettre en quarantaine pendant 7 jours à leur arrivée, et de réaliser un second test pour lever la période de quarantaine.

Les déplacements entre Saint Martin et la Guadeloupe ne peuvent relever que d’un motif impératial.

Attention, les conditions d’entrées sur MAH et SXM peuvent différer.

Source: saint-barth-saint-martin.gouv.fr

WALLIS-ET-FUTUNA

FERMÉ – En application du décrèt du 10/07/20, les déplacements entre la métropole et Wallis-et-Futuna sont interdits (sauf motifs impérieux).

Source: wallis-et-futuna.gouv.fr

La situation évoluant très régulièrement, je vous conseille de vérifier les informations avant de réserver un voyage. J’espère que ça vous aidera à faire un premier tri dans les informations ! Alors… Vous allez voyager où en Outre-mer ?!

Bon voyage... PISA

Pour en savoir davantage...

Découvrez les conditions sanitaires actuelles des autres destinations :

Vous avez aimé l’article ? N’oubliez pas de l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *